Une question ? Appelez-nous au 04 91 69 03 36

Sondes et Capteurs

Votre sonde toute marque au meilleur prix visitez la catégorie Airmar générique.

Comment choisir votre sonde ......

      1. Généralités
      2. Choix du format de la sonde
      3. Choix de la technologie
      1. Choix de la puissance
      2. Choix de la fréquence et ouverture du cône

Généralités

Contrairement aux idées reçues la sonde est aussi importante que le sondeur, sur une installation de bonne qualité nous arrivons sur un budget de sonde équivalent voir supérieur au sondeur.

La sonde est comparable à l’objectif d’un appareil photo, plus elle est grosse est meilleure sera l’image. Une sonde de 1kW aura donc une meilleure définition qu’une sonde de 600W.

La puissance de la sonde permet de sonder plus profond mais aussi d’augmenter la précision et les détails.

Furuno, Garmin, Raymarine, Simrad Lowrance utilisent des sondes Airmar sur la plus-part des produits.

Afin d’avoir le prix le moins cher, nous vous proposons d’acheter directement des sondes Airmar génériques avec un adaptateur sans passer par les fabricants d’électronique.

Choix du format de la sonde

Sonde Tableau arrière

      • Facilité d’installation
      • Convient uniquement au bateau avec un hors-bord et embase sur tableau arrière
      • Prix
      • Moins de choix

Sonde affleurant ou flush

      • Pas de trainée
      • Diminution de la consommation
      • Récupération de l’angle de coque
      • Facilité de mise en œuvre
      • Choix de sonde réduit
      • Généralement pour les petits bateaux

Sonde avec sabot

      • Trainée réduite
      • Gros appendice sur la coque
      • Large choix de sonde

Choix de la technologie

      • Standard

Image standard, la qualité du sondeur et de la sonde est très importante

      • CHIRP

La qualité de l’image est de 20 à 100 fois supérieures à un sondeur classique

      • Imagerie CHIRP

Down : offre une imagerie verticale en 3D du fond, permet d’observer la nature du fond et de repérer des épaves … la technologie down permet de sonder jusqu’à 90m de profondeur.

Side : imagerie horizontale en 3D, la portée latérale est d’environs 60m pour une profondeur max de 20m

Choix de la puissance

Les sondes 600W ont une portée limitée à 400m dans une eau , soit 250 à 300m dans une eau saline.

Les sondes de 1kW atteignent 800m,  mais elles proposent également une sensibilité accrue et donc une discrimination des cibles plus précises.

Choix de la fréquence et ouverture du cône

Plus la fréquence est haute plus elle aura du mal à pénétrer dans les grandes profondeurs puisque les hautes fréquences sont plus facilement absorbées par les molécules d’eau.

La fréquence de fonctionnement de la sonde permet de jouer entre la sensibilité (et donc la précision de l’écho) et la portée de la sonde. Plus la fréquence est basse, plus la portée sera importante et l’écho imprécis. En 200 kHz la précision est bonne, la portée limitée environs 180m. En 50 kHz la précision sera améliorée par les montages multi-éléments de céramiques.

Les éléments céramiques

Ces éléments (piezoceramic) transforment l’impulsion électrique du sondeur en une onde sonore et l’écho retourné par le fond ou les poissons en une impulsion électrique interprétable par le sondeur. Ils ont donc une importance capitale.
Dans les sondes 600W on trouve généralement un seul élément capable d’émettre l’onde 50 kHz et l’onde 200 kHz, au détriment bien sur de la sensibilité.
Dans les sondes plus puissantes, on trouve par contre un élément pour le 200kHz, et jusqu’à 24 éléments pour du 50kHz ou d’autres fréquences plus petites. Le découpage de la fréquence envoyée par ces multiples éléments permet une interprétation par le sondeur bien plus précise.